Nabila

Non mais allô quoi ? Vous me recevez ?

Posted on 29 mars 2013 by Vida Marko

Très sincèrement, je goûte peu les émissions de télé réalité qui rivalisent de bêtise et de médiocrité. De mon humble avis, on y trouve de manière très condensée un ensemble de travers humains qui confère à la misère intellectuelle ambiante toute sa force.

N’empêche qu’on a beau critiquer, ces émissions prospèrent depuis plus de 10 ans. Pourtant, on ne se lasse pas de se plaindre des programmes débilisants proposés par les chaînes.

J’entends même certaines théories du complot fustigeant une éventuelle volonté de manipuler les masses et les abrutir afin de les amener à consommer toujours plus ; ce qui j’avoue, représenterait une méthode diablement efficace.

Franchement, si l’ensemble des téléspectateurs voulaient vraiment se cultiver, ils éteindraient leur télévision et ouvriraient un livre ou iraient visiter une expo.

Non mais allô quoi ?! Tu te plains et tu regardes ?

Non, tu ne regardes pas ? Mais qui regarde ?

Vu les résultats d’audience, tu ne crois pas que si personne ne regardait ces émissions, et bah elles n’existeraient pas tout simplement ?

Non mais allô quoi ? J’sais pas, vous me recevez ?
Non, moi, je ne regarde pas et malgré tous mes efforts de distance face à ce type d’émission, je n’ai pu, vous l’avez remarqué, ignorer le buzz crée par Nabilla des Anges de la télé-réalité 5 qui secoue tous les médias avec son fameux « non mais allô quoi ».

Et je vais vous dire un truc : après visionnage de quelques vidéos sur youtube, je suis fascinée par le personnage et ce qu’il dégage. Oui, fascinée !

Bon déjà, je souscris au fait que voyager sans shampoing, c’est consternant. Mais là n’est pas la question.

Oui, Nabilla ne brille pas par sa culture générale si j’en crois son évocation de la guerre mondiale de 78.

Oui, Nabilla trône au paroxysme de sa superficialité. Ainsi se trouve-t-elle exclue des codes comportementaux bien admis de notre société et n’entre pas dans les critères élaborés par les plus « bien-pensants » d’entre nous.

Avoir une attitude mesurée, ne surtout pas s’avancer, s’habiller avec des vêtements ternes, penser comme tout le monde, et tous ces trucs barbants, non ce n’est pas la tasse de thé de Nabilla.

Me concernant, je suis fascinée par sa connerie mais d’avantage par l’expression de sa connerie : directe, brute et sans censure. Son ton nonchalant donne même un joli rythme à ses propos, même lorsqu’elle confie à Jean-Marc Morandini sa hiérarchisation très personnelle des qualités recherchées chez un homme.

Je vous les liste : 1. Sa beauté –  2. Son compte en banque – 3. Sa sympathie. Ce à quoi J-M Morandini s’est esclaffé en saluant sa franchise exceptionnelle.

En revanche, la journaliste Marie Inbona est entrée dans une espèce d’hystérie assurant que non, elle, ne regarde pas le compte en banque des hommes, tout en réussissant à placer qu’elle gagne suffisamment bien sa vie pour s’abaisser à ce genre de considération.

J’ai envie de lui dire : non mais allô quoi, on ne t’a rien demandé !

Nabilla est elle-même, que ça plaise ou non. Elle a développé son propre système de valeurs que les gens sont libres de partager ou non. De toute façon, elle s’en fiche totalement.

Mais le plus important est cette capacité dont peu de personnes peuvent se vanter : ETRE. Juste être. Et les gens peuvent toujours la juger, elle n’en a que faire.

Les gens regardent, se moquent et jugent. Tiens donc, et si c’était justement la fonction de ces émissions dans notre société ? Et celle de ces étranges personnages de télé-réalité ?

Pour que les gens puissent se comparer et se rassurer ?

Ils pourraient par exemple se dire : « regardez ces écervelé(e)s dans leurs cages dorées, heureusement, moi je ne suis pas comme ça, je détiens la vérité ».

Si c’est le cas, les personnages de télé-réalité remplissent leur mission à merveille : celle de bouffons de la société. Mais c’est aussi leur choix.

Ainsi, l’existence de ces émissions est juste et répond aux besoins de tous. C’est bien, continuons comme ça.

Vida M.

Facebook Comments

comments

Be the first to leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>